Accueil > Exposés Etudiants > La gestion du contenu

La gestion du contenu

écrit par René Lefebure

27 avr

Origine de la gestion de contenu

Les premiers sites internet ont été créés de manière statique. Ce type de site présente des informations de base sur l’organisation : activité, adresse, quelques produits, quelquefois des tarifs…qui ne varient pas en fonction du visiteur (sauf les mises à jour dans le temps).

Progressivement les sites ont souhaités améliorer la personnalisation de la relation en affichant des informations spécifiques en fonction du profil du visiteur (client/prospect) et/ou de son origine (pays). La gestion de contenu permet de passer d’un site statique à un site dynamique.

Définition du contenu
Le contenu est l’ensemble des informations et des connaissances proposées aux visiteurs d’un site. La gestion du contenu consiste à assurer l’ensemble des phases du cycle de vie des documents disponibles dans le système d’information de l’entreprise (SI).


Il y a deux principaux types de contenus :

Les documents statiques : Images, Audio, Vidéos, Bureautique…
Les documents dynamiques : Informations dans la  base de données

Les documents statiques et dynamiques sont eux aussi divisés en deux, le contenu traditionnel (GED, Gestion Electronique de Documents) et le contenu web.
La gestion du contenu vise à organiser  la présentation et la modification des informations, c’est l’architecture du site.
Exemple de disposition d'un site web

Fonctionnement

La gestion du contenu est différente en fonction du type de site.

Site statique : site web constitué de pages HTML prédéfinies, créées une fois pour toutes à l’aide d’un éditeur HTML. Le contenu des pages est fixe.
Architecture d'un site web statique

Exemple de site statique
Site vitrine de France pare-brise

liste de sites statiques

Exemple de site statique

La page ne change jamais, sauf si le webmaster la modifie. Peut importe qui se connecte, les dernières pages vues… le contenu ne change pas.

Site dynamique : site web dont les pages HTML se construisent lors de sa consultation par un internaute, en sollicitant des bases de données filtrées par des outils logiciels de mise en forme.
Prenons l’exemple d’un catalogue qui contient 10.000 articles. Un site statique devrait prévoir 10.000 pages HTML statiques différentes ! Un site dynamique ne nécessitera qu’une seule page, prévue pour recevoir des données (les références du produit, sa photo,…). Le serveur «assemblera» les éléments nécessaires à la demande.

Fonctionnement d'un site dynamique

Un site dynamique est un site qui adapte son contenu en fonction du client qui se connecte sur le site. A chaque connexion sur le site, les informations sont recueillies par le serveur de façon à traiter les prochaines connexions. Le contenu est stocké dans une base de données reliée au site par des scripts, le langage dynamique permet une intervention du serveur (PHP, ASP, JSP, Perl…).
Le contenu est stocké dans une base de données

La structure et la présentation sont définies dans des fichiers physiques
modèles, templates, gabarits, squelettes…
Lors de la consultation d’une page, le gestionnaire de contenu (CMS : Content Management System)  intègre le contenu dans le modèle de page et affiche le résultat au visiteur
Un système de mise en cache permet de ne pas calculer la page à chaque affichage

Les limites :
– Les utilisateurs novices doivent pouvoir s’affranchir des limites techniques de la gestion du site Internet
– Le site Internet doit se débarrasser de ses contraintes de maintenance au profit de la valorisation du contenu
– Nécessité d’imaginer des plates-formes de développement évolutives et extensibles dédiées au Web

Exemple de site dynamique
www.decathlon.fr

Exemple de site dynamique

Site statique VS site dynamique

Comparaison site statique et site dynamique

comparaison site statique et site dynamique

Conclusion

La gestion du contenu vise en premier lieu à choisir quel site « construire » statique ou dynamique ? Le choix se fait en fonction de l’utilité du site, de la fréquence de mise à jour souhaité, de l’évolutivité ou encore le référencement. Par exemple une entreprise du bâtiment qui souhaite réaliser un site n’aura besoin que d’un site vitrine exposant ses coordonnées, ses réalisations… par contre les sites comme decathlon.fr ou encore Amazon.fr ont besoin d’un site dynamique de façon à pouvoir le mettre à jour plus facilement et surtout car il y a une très grande quantité d’articles.
La tendance est plus, dans un premier temps à réaliser un site statique pour ensuite le passer en dynamique.

D’un point de vue relationnel, un site dynamique est plus apprécié à condition que celui-ci « respecte » la vie privée du consommateur. L’internaute veut bien être aidé à naviguer mais pas incité ! De plus, un site dynamique est l’occasion de se créer une base de données et ainsi proposer des newsletters.
Les produits qui m’intéressent chez Décathlon sont les sacs. On peut le voir car ils sont au milieu de la page avec en titre « les produits que nous vous recommandons ». Ils ont été choisi en fonction des pages visités. Vous aviez trouvé ?

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire