Accueil > Multicanal > Perspectives CRM 2011 : la fiancée de Crmstein (Part 2)

Perspectives CRM 2011 : la fiancée de Crmstein (Part 2)

écrit par René Lefebure

28 mar

La fiancée de M. CRMenstein

Si le docteur Frankenstein avait un modèle « à imiter » (l’homme), il me semble que l’exercice est plus complexe dans le domaine du CRM. En effet les différentes évolutions des canaux, des réseaux sociaux et du comportement client …. nous empêchent d’avoir une vision « stable » du CRM2011.

La période 2000-2010 nous avait permis de définir une « big picture » d’un projet CRM, mais aujourd’hui ce modèle me semble obsolète et il faudra probablement reconstruire une nouvelle « big picture ».

Pour rester dans la tonalité de l’article, je vous propose d’améliorer notre vision de la fiancée de « Frankenstein » !

Quels pourraient être les nouveaux atours et contours de cette créature de rêve ?

Il me semble que la fiancée sera beaucoup plus volage car elle devra apprendre à se partager entre des systèmes d’informations de plus en plus nombreux et distants. Bref, il nous sera difficile de conserver la créature « à la maison » … ce qui rendra de plus en plus critique les problématiques de sécurité et confidentialité des données et des traitements.

La fiancée aura certainement subi quelques séances de psychanalyse pour mieux intégrer ces mécanismes d’interprétation comme le data mining dans une vision plus historique. Plutôt que d’interpréter l’instant présent, la fiancée pourra interpréter le comportement présent en fonction des événements du passé. Il est probable que les mécanismes de causalité, de causes et d’effets deviennent un nouveau champ d’applications pour le data mining. Bref, la créature passera par les mains du Dr Freud pour décoder son « Parcours ».

La fiancée deviendra probablement plus calculatrice en intégrant davantage les expériences passées pour maximiser son plaisir (« ses profits ») et minimiser ses échecs. Ses mécanismes de mesure seront certainement plus précis et rapides particulièrement sur les fameux mécanismes de conversion (prospect ==> client, client ==> fidélisation). Elle n’apprendra qu’à investir au moment et au bon endroit en suivant les recommandations de son cousin Google Analytics.

La fiancée deviendra certainement plus susceptible et surveillera avec beaucoup plus d’attention ce qui se dira sur les communautés. Elle apprendra à mieux intégrer et utiliser les avantages et les dangers de la communauté. De son autre cousin Facebook elle apprendra à utiliser les déclarations d’amour (« I like »). La fiancée se construira un cercle peut être plus restreint, mais plus actif « d’amis » pour positionner et relayer ses différents messages.

La fiancée aura certainement la tête un peu plus dans les nuages (« cloud computing ») et deviendra potentiellement plus légère. Cette perspective de légèreté devrait se traduire par des avantages  économiques (on paie à la consommation) et des moindres soucis de croissance (on montera de manière progressive la puissance) avec l’assistance de son cousin Microsoft.

Enfin la fiancée apprendra à marcher …. elle intégrera les données de géo-localisation, de communication des puces actives dans l’ensemble de ses actions. Elle apprendra à communiquer de manière beaucoup plus rapide avec les objets et les cibles potentielles à sa portée au plus grand plaisir de son cousin Apple.

Au final, la fiancée de M. CRMenstein sera « une starlette » !

Il nous reste à espérer qu’elle sera inoubliable … dans le bon sens du terme.

Pour les lecteurs passionnés vous pouvez retrouver 19 autres avis sur les perspectives CRM à l’adresse suivante :

http://www.tendances-crm.com

Une réponse pour “Perspectives CRM 2011 : la fiancée de Crmstein (Part 2)”

  1. canon eos 600d kit 17. nov, 2011 à 9:42 #

    vaut la lecture. J’ai trouvé cela très instructif que j’ai fait des recherches beaucoup ces derniers temps sur des questions pratiques telles que vous parlez …

Faire un commentaire